Rechercher
  • mikaelmergui

Les Chroniques de la Femme du Marin

Dernière mise à jour : 17 mai 2021

02 fév 2010


A l’heure où la communication explose dans l’univers de la voile, que les sites Internet des skippers et des équipages se futurisent, chacun doit innover, pour être un peu plus suivi, lu… Ne cherchez pas des modifications dans le design de notre site, il n’y en a pas pour le moment. Notre nouveauté 2011 est la « chronique de la femme du marin »… Alors oui, on ne va pas parler uniquement de notre skipper favori Mikael Mergui, mais j’en suis sûr, dans la lecture de ces chroniques, vous le retrouverez parfois…

Avant de les commencer, il faut décrire un peu la femme du marin. Qui est elle? Généralement elle est très investie. La femme du marin suit les positions de son skipper tout au long des courses et elle remercie les organisations de courses qui n’en font pas pendant la nuit, sinon elle se lèverait comme la mère du marin. Pour ceux qui ne le savent pas encore, la mère de marin a de légères insomnies de régates, la femme non…. La femme de marin vit dans un intérieur un peu spécial: elle a toujours dans ses toilettes un gros livre passionnant: « météo et stratégie » dans lequel elle ne comprend pas le moindre mot! Il y a aussi de nombreux catalogues… Ne croyez pas que ce sont ceux de « la redoute », » les 3 suisses » ou encore »maison du monde »…. Non!!!! C’est le catalogue des poulies « Harken » …. Les catalogues des poulies Harken…. Sachez qu’il ne faut jamais les jeter!!!! Même s’ils sont de 2006….

Etre femme de marin c’est comme vivre avec un moniteur de ski, mais, qui skie toute l’année… Et oui, la penderie est continuellement encombrée de cirés… Et comme pour les poulies Harken, on ne peut les jeter ….. Ils ont tous une histoire, une régate, des moments forts, ils ont souvent la même couleur: rouge ou parfois comble du luxe: noir!!!

La femme du marin pense vivre avec Macgyver…. Elle sort toujours d’une des poches de ses vêtements: du bouts, le papier d’une barre de céréales, un leatherman ( couteau multifonctions) et au moins 2 rouleaux de scotch électrique… Avec ce petit attirail, le marin, tel le célèbre Angus, ne sort pas d’un coffre de voiture qui va se faire broyer par une presse de casse, ni créer un détonateur, mais il peut tenter de réparer un pilote, couper une drisse et réaliser quantité de bricolages incroyables.

Et dans l’autre poche ? Elle trouvera bien évidemment son téléphone complètement déchargé…. ( et elle s’estime heureuse, il n’est pas mouillé! Et elle a pensé à faire les poches avant de mettre dans le lave linge)…


.



67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout